• Le Samedi 27 février 2010.

     

     

    Ah ! Le molam sing ! Nous en avions dit quelques mots lors d'articles précédents mais cette institutions de l'ISAN est vraiment la tasse de thé des gens du coin. Justement je reviens d'un petit Molan qui d'ailleurs est à peine terminé, en l'honneur de futurs mariés (mariage qui a lieu ce matin), alors 4 heures du mat' ça s'essouffle et ce petit Molam était plutôt traditionnel, comme dirait ma femme pour les "old peoples", alors un orgue, deux-trois danseuses et deux solistes avec "le kean" et guitare traditionnelle, le Phin !

     

     La chanteuse chante souvent "a capella" de longues et langoureuses chansons qui parlent de la vie des villages, ces petits molam ressemblent quelque peu à ça

     Des petites troupes comme ça, il y en a un peu partout, alors le farang au milieu de tout ça, hé bien, sans vraiment comprendre tout ce qui se passe et les histoires qui s'y racontent, est une autre attraction pour lui mais il faut le protéger, sous haute surveillance !

     

    (Désolé Pat mais c'était trop tentant mais ça nous rappelle de bons souvenirs non?)

    Le must des Molam, c'est le grand, la vedette qui attire des milliers de personnes et il y en a aussi de très nombreux et ça se déplace de dizaines de kilomètres à la ronde pour y assister, là, il y a des dizaines de musicos, 40 voire 80 danseuses avec des tenues plus kitch que jamais  

    là aussi ça commence à huit heures du soir pour se terminer à l'aube et au milieu les sketchs qu'ils adorent, décrivant des mini scènes de la vie quotidienne avec il est vrai des fois de l'humour douteux envers les Kamens (Cambodgiens) ou les Katoys (les travestis) qui d'ailleurs sont en très très grands nombres lors des molam, venant danser devant la scène, aguichant les autres mecs (bourrés de préférence) et donnant fleurs, argent à la vedette du jour. Tout ça dans une ambiance assourdissante mais bon enfant, on s'y rend en famille, on s'installe, on mange, on boit, les gamins courent de partout, même si depuis ces dernières années les bagarres se multiplient ce qui fait que ces molam se terminent plus tôt que prévu, enfin les temps changent ! Même ici ! Je vous mets un petit clip de molam et si vous en voulez plus alors allez sur google et sur Ma chaine YouTube pour découvrir ces artistes que sont JINTARA, NOK NOY, SIRI PHON etc....


    Paille kheundheu...

     PS : Les katoys, les mariages, c'est pour une prochaine....


    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires