• La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013La grande nouvelle de cette nouvelle gazette, la vingt-deuxième déjà, est la fin de la mousson ! Si lors de la dernière gazette, je parlais d'une mousson douce, équilibrée, qui allait donner de belles récoltes de riz, ce n'était pas sans compter sur ses caprices. En effet la fin de celle-ci fut terrible ! Pluies torrentielles discontinues alors les vieux démons des inondations ont vite ressurgi, mais dans notre région nous avons été épargnés ; en Thaïlande ce ne fut pas le cas dans toutes les provinces et quelques médias ont bien essayé de faire du catastrophisme mais rien à voir cette année avec les années 2010 et 2011...Bangkok ne sera pas noyé sous les eaux et dans les provinces à l'est de la capitale qui ont été assaillies de bouts de typhons, les décrues ont commencé laissant, il est vrai, quelques victimes derrière eux !

    Voici quelques photos en sus des deux articles que je proposais dernièrement (les 2 articles«Thaïlande, Photos insolites » et « Thaïlande, photos insolites (2) »). Je publiais sur Facebook/jeffdepangkhan d'autres photos étonnantes, innondation et transport font toujours naître l'inspiration :

    La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013 La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013

     

    La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013

    La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013 La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013

     

    La fin de mousson me permettait aussi de rechausser mes pompes de cycliste et d'écrire cet article sur ce phénomène grandissant en ISAN (et ailleurs en Thaïlande), un triste constat le long des chemins traversant les rizières : « La Thaïlande et le plastique : L'envahisseur sournois ! ».

    La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013Début octobre, mousson pliée, vacances scolaires oblige, nous partions vers la mer ! Pour information, les vacances semestrielles durent un mois environ. Auparavant Tangmoo aura fait son excursion scolaire, mais cette année, il a grandi, Pôpa n'a pas été convié au voyage, heureusement d'ailleurs, c'était le même voyage que l'année dernière « une excursion scolaire sous hautes fréquences », je dirais alors, heureux : une fois ça va, deux fois bonjour les dégâts. Pour en revenir au sujet, les vacances nous permettaient de partir au bord de la mer, à Hua Hin (Encore!) et cela me permettait d'écrire cet article « LA PLAGE ». Cela nous permît de rattraper la pluie, la mousson (comme si elle nous manquait !) où je prenais le temps d'expliquer le pourquoi du comment de cette destination immuable...HUA HIN. Même sous la pluie, le bord de mer reste un moment de détente, les températures ne descendent que rarement en dessous de 25 degrés et il y a toujours de quoi se mettre à l'abri !

     

    La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013

    La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013 La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013

    La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013 La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013

     

    La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013Nous faisions la route de retour d'un trait pour constater que les routes en Thaïlande vont bien...770 kilomètres en moins de 10 heures, pauses comprises, notre « char » a été à la hauteur.

    En réintégrant Ban Pangkhan, nous remarquions de suite le changement de saison. Le matin, la fraîcheur était (l'est toujours) de mise, on flirte avec les vingt degrés (sortez les chapeaux...) même si dès le milieu de matinée les trente degrés sont déjà bien installés dans la place mais où l'on sent vraiment que la saison des pluies est terminée, c'est le taux d'humidité qui chute vertigineusement...

    Sortez couvert !

    La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013 La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013 La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013

    La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013 La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013 La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013 La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013 La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013

    Désormais et pour un bon bout de temps, jusqu'en mars, nous serons constamment en dessous des 50% de poisse, ce qui permettra de mettre la transpiration de coté, même à l'arrêt !

    La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013Nous étions aussi en période de Phansa, le carême Bouddhique a pris fin le 19 octobre cette année et cette célébration qui est à mon avis l'un des plus beaux moments de la vie du village, nous l'avons loupée...snif, nous étions au bord de la mer mais si vous désirez venir pendant cette période je vous mets en lien trois articles où je parlais du Khao et Oke Phansa mais aussi des célébrations, et ce n'est pas ce qui manque...

    La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013D'ailleurs, quatre jours plus tard, nous étions là (on ne l'a pas raté), le temple du village a célébrer son Boun Katin, jour où un donateur fait des offrandes au temple afin d’acquérir des mérites ; cette année ce fut le cas d'une famille de Chonburi (Province où sied Pattaya), belles offrandes pour tous les villageois, le temple a eu le droit à son enveloppe, les arbres à monnaies ont défilé dans les ruelles du village, les "band" ont joué en déambulant derrière les donateurs, ils ont jetés des bonbons et des piécettes que les enfants se sont arrachés, le tout finissant au temple avec un molam (voir les photos ci dessous) et avec la grande majorité des mecs fins saouls, comme des rigadeaux comme aime à le dire ma mère !

    Molam débridé...et pétards dignes de bombes décoiffantes !

    La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013 La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013 La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013

    La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013 La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013

    Juste avant notre départ vers le golfe de Siam, fin septembre, les villages du Tambon (sous district) Na Gnam faisaient une démonstration de danse et musique avec à la clé, l'élection du « top village », récompenses à la clé et village qui aura l'honneur d'organiser la cérémonie de l'année prochaine...Les pontes de Roi Et et du district de Sélaphum étant bien-sûr présent. Ban Pangkhan n'a pas gagné, malgré la voisine et le cousin (e?) , les chefs de cortège, qui ont mis du leur pourtant...une autre fois peut-être?

    La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013 La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013

    La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013

    Les officiels vinrent aussi au temple du village le jour de la célébration des esprits des morts où durant la nuit on se rend au temple pour apporter de la nourriture aux esprits des défunts ! Le Padak Dim (à lieu au début du deuxième mois du Phansa) est l'équivalent du jour des morts dans le calendrier chrétien...Offrandes aux esprits !

    Une personne qui m'était chère est aussi partie rejoindre le pays des esprits, il y a à peine un mois, il s'agit de Manao. Je lui rendais hommage dans cet article : « Hommage à Raymond Vergé ».

     

    La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013

     

    Les officiels à peine repartis dans leurs pénates après la fête des morts, la tante de Oy est partie rejoindre ses frères et sœurs. Son fils (un cousin de la famille) qui est un élu du district est donc revenu pour le temps des funérailles, même le député est venu pour la crémation. Voici d'ailleurs la photo des élus du quartier, qui vous l'aurez deviné sont du parti de la première ministre thaïlandais, du parti « Puay Thaï »...

    La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013Tous, le député de Sélaphum, le cousin et les autres, ont été élus en 2011 et depuis, ça va bien pour eux ! Je sais, vous allez dire : « encore des élus qui s'en met... ». enfin je constate que tous depuis leur élection se sont construit belles baraques, si ce n'était déjà fait pour le député par exemple (celui en haut à droite sur la photo) lui s'est bâti un mur d'enceinte autour de son « palais »(juste en face du Water Park de Sélaphum) digne d'un dignitaire du Kremlin ! Les autres se sont faits de belles baraques, même le maire du village, depuis qu'il l'est, à fait de saLa gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013 maison de bric et de broc, un petit bijou de maison...Sa « réussite » est ostentatoire, d'ailleurs, il mari sa fille la semaine prochaine et puisque nous sommes voisins, il est venu nous inviter, il y aura 500 personnes et je vous passe le montant de la dote etc... Ce sera pour la prochaine gazette !

    Toy, la belle sœur, est aussi remontée avec nous de Hua Hin La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013où elle vit toujours avec Ta BOO (voir l'article, « BOO, le beau frère suédois »). elle avait commencée la rénovation de sa maisonnette qui sied juste à coté de notre maison. Deux articles (« En ISAN, les maisons ont la bougeotte » et « Une envie d'une maison cheap cheap ») parlait de comment se faire des maisons en ISAN sans y laisser sa chemise. Ta Boo n'est pas riche mais il a lâché quelque peu les cordons de la bourse : 85000 baths (2000 €) de plus pour le bois, couverture, carrelage, portes, parpaing, sable, ciment et main d’œuvre (15000 baths)...La maison n'est pas tout à fait terminée, mais je ne manquerai pas de mettre les photos de « la demeure des rêves de TOY » terminée en ligne. En tout, sa maison lui aura donc coûté : 200 000 Baths (4800 €) . Une belle retraire à l'abri pour ma belle sœur !

    La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013 La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013

    La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013

    Il reste la peinture et la pose du carrelage et le tour est joué !

    Mac et son mari Pè s'en chargeront ! (on fait bosser la famille...)

    La période est aussi le temps où je vais devoir prolonger mon visa, et des rumeurs le disent, oui des rumeurs, les thaïs durcissent les lois d'attribution, mais je vous le dirai dans la prochaine gazette s'ils m'ont expulsé (ah ah ! non mais !). J'ai refait la traduction de mes documents pour l'attribution de cet extension et une fois de plus je suis satisfait de « THE CORNER (près de l'ambassade de France, futur bâtiment (charoen khrung 36) » qui pour une page complète traduite (35 lignes) les envois par EMS (poste rapide et envoi en recommandé), la certification à l'ambassade de France (200 baths et des poussières), les déplacements occasionnés, m'ont demandé comme l'année dernière seulement 1300 baths...

    Il faudra aller ensuite à Amnat Charoen au Bureau d'immigration et déposer le dossier, mais, ils me l'ont dit : « les conditions n'ont pas changé par rapport à l'année dernière »...Suite au prochain numéro...

    L'arrivée de l'hiver est aussi le retour des amis farangs, Hans, l'ami suisse est le premier de retour ! Avec la besace bien pleine de bons produits, et avec ce que j'ai pu remonter de notre excursion au bord de mer, cela a permis de se faire un gueuleton digne du Roi des rizières...

    Le banquet :

    Assiette de charcuterie franco italienne et champignon à l'huile et romarin La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013
    Vol au vent aux suprêmes de volaille et morilles avec sa salade La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013
    La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013Filet de perche crémé et son risotto à la milanaise
    Fromage (pas trouvé mieux mais c'est déjà bien...)La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013
    La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013Duo de mousse vanille et chocolat & sa meringue fondante !

    Vin blanc & vin rouge n'ont pas été oubliés, le pain maison bien-sûr,

    comme quoi il n'y a pas de mal à se faire du bien

    La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013J'écrivais d'ailleurs un article sur une activité culinaire que les thaïs ont élevée au rang d'art : « Sculptures vous avez dit...De l'art, du lard ? »

    La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013On refermera cette gazette avec sa page « culture ». Un article que je partageais où je mettais en ligne la bande-dessinée détournée de Tintin : « Tin'tin' en Thaïlande ».

    Arte, en Europe, diffusait un superbe reportage sur le Molam, musique traditionnelle de l'ISAN « le lien vers cet article-reportage » mais certaines personnes n'ont pu lire sur le web à cause d'une sombre histoire de droit d'auteur en Thaïlande mais que l'auteur lui-même propose sur YouTube :

    Une dernière vidéo, pour la route, de ce chanteur ISAN, « pure ISAN » où il chante « les joies » de partager en quantité irraisonnable l'alcool du coin, le Lao Khao...Gnak Gnak Gnak...Ce showman est un des plus apprécié en ISAN et sa troupe est en ce moment, la plus demandée dans tout l'est de la Thaïlande, L'ISAN !

    Let's go Molam, la saison froide prend sa place avec la saison des spectacles, la saison des mariages, la rizière s’asséchant permettant aux épis de riz de naître à foison et de voir la saison des belles récoltes débuter, mais nous en reparlerons dans une prochaine gazette, sûrement en 2557 désormais, l'année prochaine...

    Paille Kheundheu !

    Dernière nouvelles ! (que j'aurais voulues éviter !)


    La gazette de Ban Pangkhan (22). Du 2/09 au 2/11/2013Bon dieu que c'est triste, je ne parle du serpent qui est venu hier juste derrière la chaise où je prends place pour écrire ces quelques mots, si si, il m'a sensiblement dérangé, on a mis du temps à le récupérer, avec les ouvriers du chantier de la maison de TOY, on a fini par le choper !

    Mais ce qui me perturbe, me dérange et j'enrage, est qu'un enfant du village est décédé hier en fin d'après-midi, une noyade, encore une, ce n'est pas nouveau et en Thaïlande c'est la deuxième cause de mortalité des enfants après les accidents de la route. Le père s'était endormi, le petiot, il avait deux ans et demi jouait au bord de l'étang, à la ferme et lors de la venue de la mère, elle n'a pu que constater que l'étang lui avait pris son gamin et le père...Merde, ils sont vraiment impossibles et insouciants, certains ! J'arrête là, je vais dire des choses que je vais regretter...Paix à YUM, parce qu'il s'appelait YUM ! Il sera enterré aujourd'hui en début d'après-midi, les jeunes enfants ne sont pas incinérés...


    2 commentaires