• À bicyclette !

    À bicyclette !« Lorsqu'on partait de bon matin... », tous se souviennent – enfin, j'oserai dire une certaine génération – de ce petit air de chansonnette de feu Yves Montant ; depuis que la saison froide est terminée et je peux vous l'assurer, elle est bien morte, on se demande chaque jour si le record de chaleur de la veille va être battue, en effet 39° un jour et puis 40-41 le lendemain, jusqu'où le ciel d'ISAN va-t-il nous accabler ? Depuis que le printemps a resurgit chez les gaulois – enfin, tente-t-il de s'installer avec difficulté – mes voisins « hivernaux » ont repris leur migration vers l'ouest, nos bonnes bouffes, brunch en tous genres, aux placards, ce qui d'un certain coté tombe plutôt bien, car déguster une choucroute ou un navarin sous ces chaleurs tropicales, cela en devenait presque une torture...Tous ces facteurs cumulés ont fait que l'on a repris une certaine vie nonchalante mais sportive ! Terminé les excès de table, et malgré la chaleur, il fallait reprendre le sport, de bon matin, c'est mieux et surtout préférable – une syncope est si vite arrivée – on a donc ressorti les vélos, on les a graissé, testé, regonflé et direction les rizières pour un état des lieux !

    [...]

    Puisque c'est aussi le temps des grandes vacances, on a formé la belle équipe pour arpenter les chemins de « nos » rizières, Tangmoo le fiston a décidé de faire du roue dans roue en ma compagnie ! On est donc parti vers la Mea Nam Chi, et je vous propose quelques photos que l'on a pu faire depuis le début de nos balades :

     

    À bicyclette !

     

    Les rizières qui ont été ensemencées vont bientôt pouvoir être moissonnées, un peu plus de cent jours de pousse et le Khao Na Phang se fera avaler par les grosses machines...

     

    À bicyclette !

    Certaines des rizières sont déjà passées sous la machine !

    À bicyclette !

     

    Les autres rizières qui n'ont pas eu la chance (ou la malchance) d'être mis en eau ont été brûlées et après les premières pluies que les premiers orages décideront de déverser, elles pourront être labourées afin d'être plantées de jeunes pousses de riz, mais il faudra attendre le début de la mousson...les orages violents et fréquents donneront alors suffisamment d'eau pour commencer le travail ; il faudra attendre la fin du mois de mai pour commencer à voir la plaine d'ISAN se recouvrir de sa parure verte, en attendant seuls les grands arbres ont encore assez de racines pour puiser l'eau qui leur est nécessaire pour se pavaner d'un vert hésitant !

     

    À bicyclette !

    À bicyclette !

    À bicyclette !

     

    Les rivières sont à sec, c'est la première année depuis que je suis dans le quartier que la Mea Nam Chi est aussi basse, elle se laisse traverser, à peine nos chevilles sont trempées...Y aura-t-il assez d'eau pour Songkran, le nouvel thaï, la fête de l'eau ? Qui vivra verra ! Rendez-vous le 13, 14 et 15 avril...

    À bicyclette ! À bicyclette !

    La rivière, durant la mousson :

     

    À bicyclette !

     

    Même les buffles d'eau sont désorientés, on les prendrait pour des vaches normandes...

     

    À bicyclette !

     


    Malgré tout, dans de petites fermes, certains préservent un petit étang parsemé de nénuphars, à l'ombre des grands arbres, la baignade y est de rigueur !

     

    À bicyclette !

     

    D'autres ont moins de chance, on les a vidé pour mettre leur eau dans les rizières afin que le riz arrive à maturité... là, ce ne sont pas des nénuphars mais des lotus qui auront du mal à rester en fleur !

     

    À bicyclette !

     

    L'activité des champs étant réduite, les agriculteurs font de multiples autres petites activités, tissage, maçonnerie, terrassement mais aussi presque tous ont un four à charbon de bois, ils sont nichés dans tous les recoins de la campagne environnante, ressemblant à des termitières à l'abandon !

     

    À bicyclette !

    À bicyclette !

     

    À ce jour, les 28° du matin ne nous empêchent pas de continuer nos balades sportives dans la rizière, fera-t-il encore plus chaud dans les jours à venir ? Peut-être, même sûrement mais nous n'iront pas la nuit, non pas que nous ayons peur des fantômes ou que les nuits sans lune nous ne pourrions nous équiper de lampes frontales, non non, pas du tout, car les nuits sont aussi chaudes que nos matinées, le thermomètre ne descend plus en dessous des 28° désormais...Il nous reste juste à transpirer, à l'arrêt comme à califourchon sur nos bécanes !

    Paille Kheundheu...

    « La gazette de Ban Pangkhan (18). Du 27/01 au 23/03/2013.De l'eau, de l'eau ! Mais jusqu'à quand ? »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lohner
    Dimanche 31 Mars 2013 à 11:42

    Et dire que le thermometre avoisine meme le 0 degres en ce moment en France, et que  c'est le printemps.

    Jean-Daniel

    2
    Dimanche 31 Mars 2013 à 12:16

    ...J'espère au'en lisant cet article, cela vous aura quelque peu réchauffé !

    Jeff l'assoiffé !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Lohner
    Lundi 1er Avril 2013 à 04:51
    Bonjour Jeff, Et non je suis toujours a la chaleur du pays Isan,c'etait plutot pour nous rafraichir que je donne cette information,et cela continue,j'attend qu'il meilleur pour retourner Jean-Daniel
    4
    Lundi 1er Avril 2013 à 09:44
    5
    kissler
    Jeudi 18 Avril 2013 à 10:18
    kissler

    Bjr, nous sommes un couple seniors qui ont passé 2 mois en Thailande (janvier/février 2013) avec une incursion en Isan de 10 jours. En janvier/février 2014 nous allons revenir en Thailande et surtout une virée de 3 semaines en Isan en privilégiant le côté est une ligne : Nong Khai/Udon Thani/Khon Kaen/Phimai jusqu'aux frontières Laos, Cambodge. Pouvez-vous nous renseigner sur les lieux à ne pas manquer, nous recherchons surtout le contact avec les villageois, nous aurons ue voiture de location pour cette virée (nous n'avons pas de problèmes de conduite en Isan, nous ne le ferrions pas à BKK.

    A plus

    6
    Jeudi 18 Avril 2013 à 11:51

    Bonjour,
    Bien sur le Mékhong autour de Nongkaï, Udon est une ville, une grande ville que je trouve impersonel, malgré tout, en logeant dans une petite guest où même un hôtel (je ne connais pas, lorsque j'y vais, nous descendons chez des amis), on vous offrira de faire des virées aux alentours, "Lac rose", "village des cobras" etc... (allez voir les blogs sur Udon, particulièrement voyageurasie/OBEO, dans mes liens, vous pourrez choisir suivant le temps que vous avez ce que vous voulez découvrir, l'avantage d'avoir une bagnole vous permettra de voir du pays)! Khon Kean, une autre grande ville sans interet mais la même chose aux alentour vous trouverez de bon coin, je n'ai pas les noms des temples en tête, le musée des dinosaures, très interressant...

    Puis Pi maï vous remontrez sur Buriram vous pourrez avant de rejoindre Surin visitez les cahteaux Khmers, très près de Prasat, magnifique puis en remontant vers Roi Et à Ban Ta Klang, le village des éléphants, peut-être chercherez-vous à passer du temps avec ses magnifiques pachydermes...Un peu touristique mais en préparant le trajet, vous trouverez des gens qui vous proposent des rencontres autres que faire simplement de la nacelle etc...Si vous passez par Roi Et je suis par là et pourrai vous orienter dans la région, ou à Kaset Wisaï (pas très loin de Ban Ta Klang) un ami marseillais Eric, qui vient de monter une guest dans un petit village pur ISAN...Vous pouvez le contacter via sa page FB : L'adresse, Eric en Thaïlande.
    Sinon, si vous le désirez, lorsque vous aurez trouver le bon trajet, vous pouvez me recontacter par mail c'est mieux jeffdepangkhan@gmail.com, où je pourrai rentrer plus dans les détails (j'aurai plus de temps pour vous répondre et rentrer dans les détails...)
    Bonne préparation de voyage et peut-être à bientôt !

    Paille Kheundheu...
    Jeff des rizières

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :