• Élection sous haute tension au Tambon Na Ngam !

    Élection sous haute tension au Tambon Na Ngam !La politique en Thaïlande peut paraître quelque chose de très étrange pour la plupart d'entre nous, tant soit peu que l'on s'y intéresse au moins dans un premier temps. De toute façon, même si cet exercice, ce centre d’intérêt a pu nous passer largement au dessus de notre minois tout au cours de notre de vie, ce qui n'est pas mon cas d'ailleurs, ici, en ISAN, dans un village extrêmement tranquille, nous aurons plutôt du mal à passer à coté !

    [...]

    Partout, au pays, lorsqu'une élection débute, la « ferveur » que les candidats mettent à se mettre en avant est démesurée ! Heureux possesseurs de pick-up hors d'âge, ils verront lesÉlection sous haute tension au Tambon Na Ngam ! candidats se les approprier, les louer avec chauffeur, les arnacher de sono hautes comme des pyramides qui déverseront dans les rues calmes des villages des tonnes de décibels ; les coqs et les cadors n'ont qu'a bien se tenir ! 6 heures du mat', la ritournelle peut débuter et les discours pré enregistrés ne se tariront qu'à l'ultime rayon de soleil caressant les cimes des palmiers à sucre, bambous et autres eucalyptus marquant l'horizon ! Chaque rue, chaque chemin seront écumés.

    Un petit aperçu des décibels lâchés, au village, en plein après-midi !

    Lors d’élections nationales, vous multiplierez les passages des chars ventant les mérites de chacun par le nombre de candidats, pour vous faire une idée, l'année dernière, durant le mois de juin, 13 candidats briguaient les postes de dépités (pardon députés) alloués à la province de Roi Et...Imaginez le souk ! Enfin tout est relatif car lors d’élection nationale, les territoires à couvrir sont vastes et l'argent n'est pas extensible, donc les passages de ces monstres vociférants se font tout de même de façon espacée !

     

    Élection sous haute tension au Tambon Na Ngam !

    Voici tous les candidats, pour l'élection du sous-district et ceux pour le renouvellement de chaque MOO BAAN.

    En juin dernier, nous avons eu les élections des parlements régionaux et là, ça se ressert, plus de proximité, candidats plus proches des villageois, « eh! on le connaît, on était à l'école ensemble » ou bien, « bah, c'est mon cousin... ». Le champ d'investigation devient plus petit et les passages de « caravanes publicitaires » se font de plus en plus fréquents...

    Je ne vous parlerai pas des élections des « Pou Yaï Baan » qui eurent lieu il y a deux ans à Ban Pangkhan (enfin au sein de notre MOO BAAN, le MOO BAAN 4), exercice de votation afin Élection sous haute tension au Tambon Na Ngam !d'élire des sortes de maire de « quartier de village », les MOO Élection sous haute tension au Tambon Na Ngam !BAAN où là, on n'a pas besoin de ces concours de décibels et du plus beau calicot qui ornerait ces mêmes véhicules qui viennent déchirer les après-midi léthargiques des villages de l'ISAN ! Pour ces petites élections qui déchaînent les villageois (Au village ce même jour, on renouvellera le petit maire de MOO 3(voir le post scriptum) et MOO 15), il suffit d'uneÉlection sous haute tension au Tambon Na Ngam ! bonne cuisinière afin de nourrir les futures électeurs, de bonnes glacières remplies en permanences de glaçons pour y stocker bières et alcools afin d'étancher la soif des administrés du MOO BAAN, et puis d'un petit peu de monnaie pour payer des minibus qui iront chercher les villageois inscrits au village (le fameux Tabien Ban, sorte de livret de famille mais qui regroupe les personnes habitants sous le même toit) donc ces expatriés de village travaillant à la capitale et qui le temps d'un week-end tout frais payés viendront voter pour l'heureux donateurs...

     

    Élection sous haute tension au Tambon Na Ngam !

    L'entrée de la maison du sous-district, là où ils veulent tous être !

     

    Mais je m'égare car le scrutin dont je veux vous parler est l'élection du « super maire », le chef du sous district, regroupant environ une dizaine de villages...On (enfin pas moi) élira cette personne et ses suppléants (trois en tout) pour quatre ans...Dans le sous district de Na Ngam (pas facile à dire non?), celui où je réside depuis 2001, c'est la déferlante, la surenchère perpétuelle et ne croyez pas que cette campagne ne dure qu'une semaine voire deux semaines, non, non, aujourd'hui était le dernier jour de cinq semaines de batailles acharnées !

    Élection sous haute tension au Tambon Na Ngam ! Élection sous haute tension au Tambon Na Ngam !

     

    Élection sous haute tension au Tambon Na Ngam !

    les trois candidats et leurs suppléants !

    20 fois, 30 fois par jour peut-être plus, nous avons eu le droit au passage à répétition de ces ovnis crachant leur BEU NUNG ! BEU NUNG ! BEU SONG ! BEU SAM...(numéro un ! numéro un ! numéro deux ! numéro trois...), car nous n'avions que trois candidats mais la péréquation du nombre de candidats par la petitesse du territoire a fait que cette élection fut la plus « couverte » et donc la plus « prenante » !

    Si on résume donc depuis un an et des poussières, nous en sommes au troisième scrutin, avec à chaque fois 5 semaines de campagnes, ce qui donne du « peps » à notre cambrousse...Et dire qu'il y en a qui pense qu'en Thaïlande, il n'y a pas de démocratie ! Heureusement d'ailleurs que nous avons des coups d'état de temps à autres, ce qui nous permet de souffler entre toutes ses élections ! OK OK, j'espère que vous viendrez de prendre ma dernière phrase au 37ème degré (tiens, pourquoi 37ème et non 38ème degrés ? Allô Freud!).

    Et puis ce n'est pas parce que des élections se font à répétition que c'est un gage de démocratie non plus ! Enfin, dirons-nous que cela y contribue fortement, n'est-ce pas ? Même si la démocratie n'est pas parfaite au pays du sourire, elle a le mérite d'essayer de s'affirmer, et puis y a-t-il des démocraties parfaites ? Je ne le pense pas, lorsqu'elle existe au sein d'un pays, elle n'est que le reflet de ce pays et n'est pas forcément là pour plaire à tout le monde ! Les occidentaux auraient tendance à être trop souvent des donneurs de leçon, sans qu'ils portent un regard objectif sur leur propre modèle de fonctionnement ! La Thaïlande n'est pas parfaite et heureusement sinon je m’emmerderai à mourir, et puis l'est-elle moins que la France ou plus que l'oncle SAM, voire pire que la Russie de Poutine ? Non, elle est ce qu'elle est et cela me convient et à l'air de convenir à la plupart des thaïs, ce qui entre nous, est le plus important !

    Avant donc d'en revenir à notre élection et de conclure sur cet exercice de haute voltige politique, si l'on résume le système thaï, à part le Roi qui est Roi avec tout ce que cela entraîne, descendance, privilèges, haut dessus du peuple, représentation du Bouddha sur les terres du royaume de Siam, tous les autres gouvernants sont donc élus, du premier ministre au moindre petit maire de MOO BAAN...Le système est donc pyramidale , l’impôt récolté au plus haut niveau de l'état étant alors redistribué à chaque échelon et je dirai alors que c'est là le nerf de la guerre, le pourquoi du comment de l'engouement à exercer des responsabilités ! Mon voisin, du MOO BAAN 4, est dévoué à sa communauté, l'élu provincial l'est aussi, plus ou moins, il ne gérera que l’impôt perçu par la province, le député, lui sera plus affairiste, il y a du pognon à se faire et vraiment, là on peut dire que c'est le jackpot et puis il y a le super maire, celui qui va être élu demain...On en arrive donc à notre élection, celle qui nous concerne !

    En effet les tambon vont toucher l'argent directement de Bangkok, très peu de la province, alors vous aurez compris l'engouement de nos trois candidats à être calife à la place du calife...Il y a de quoi, une fois élu de quoi se préparer une belle retraite...je sais, vous allez me dire : « la mauvaise langue de Jeff », ils ne sont pas tous corrompus, si, ils le sont tous mais à des degrés différents, il y a les gourmands et les très gourmands et les voraces...Aux électeurs de bien choisir !

    L'investissement qu'ils mettent dans leur campagne électorale met la puce à l'oreille de tous, et il ne faut pas croire que le paysan lambda d'ISAN ne le sait pas... Il le sait très bien ! Il ira donner son vote au plus généreux, pas à celui qui fait les plus belles promesses, non non, il récupérera ce qu'il y a à prendre avant même la fin du vote, pas folle la guêpe !

     

    Élection sous haute tension au Tambon Na Ngam !

    Élection sous haute tension au Tambon Na Ngam ! Élection sous haute tension au Tambon Na Ngam !

     

    Nos candidats se démènent comme de beau diable, des mini réunions tous les jours (des fois vraiment secrètes), quelques unes ressemblant presque à des meetings pour faire une démonstration de force (là les masses qui se déplacent ne se déplacent pas pour rien!), ils payent des repas en veux tu en voilà, ils passent dans toutes les maisons, écoutent les doléances, font des cadeaux...Pour résumer, ils se démènent, ils se donnent de la peine, ils investissent pour leur gouverne !

     

    Élection sous haute tension au Tambon Na Ngam !

    Élection sous haute tension au Tambon Na Ngam !

     

    Élection sous haute tension au Tambon Na Ngam !

    Élection sous haute tension au Tambon Na Ngam !

    Élection sous haute tension au Tambon Na Ngam !

     

    Avant de conclure, je suis allé avec ma Dame, Oy, à une de ces réunions, portes fermées, en plein après-midi, deux mecs du village qui surveillent plus ou moins les entrées, Oy m'avait bien dit : « tu viens, OK, mais tu fermes ta goule ! ». Je suis resté une bonne heure avec des femmes principalement qui ont égrainées leur problèmes personnels à tour de rôle ! Leurs problèmes se résumant la plupart du temps aux dettes et échéances financières auxquelles elles étaient confrontées...la scolarité des enfants qui coûtent cher, la maladie d'un aïeul qui est hors de prix, une hypothèque sur un terrain...Le candidat, à l'écoute, prenant des notes, notant les montants, réconfortant celles qui pleuraient en leur promettant de faire quelque chose, un « p'tit kekchose » pour eux...Les futurs électeurs essayant d'être les plus persuasifs afin de récupérer au plus vite de l'argent en échange de leur vote ! Je ne sais pas si les mêmes feront aux autres candidats cette même pantomime, mais apparemment cela à marcher, en ressortant, j'étais dehors à fumer une clope, j'avais senti que cela était mieux que je m'éclipse avant la fin, en ressortant donc tous avaient l'air plutôt content !

    La vieille tradition des achats de votes n'est pas encore passée de mode loin de là, une façon pour le citoyen de base de récupérer de l'argent de l'état, sinon, lui le petit, n'aura jamais rien, tout le monde le sait, le candidat aussi et cela fonctionne comme cela depuis que chaque personne adulte vote en Thaïlande...Ils ne sont ni fonctionnaire, ni entrepreneur, ils sont juste une voix, qui a un prix, juste une fois et cela, ils l'ont bien compris...Après, ils n'auront rien !

    Alors que le meilleur gagne, mais Oy m'a bien dit, dans le staff du BEU NUNG et SUNG, il y a des cousins...

    Alors, dimanche, il faudra bien voter, en fait surtout pas pour le BEU SAM !

    S'il n'y avait que moi, si je pouvais m'exprimer, je voterai BEU 3 car ce cher candidat a dit qu'il installerai l'internet haut débit pour tous, comme quoi, on est tous pareils quelque part, chacun voit midi à sa porte ! Même le farang ! « Bah, y'a pas de raison ! ».

     

    Les résultats seront publiés lors de la prochaine gazette de Ban Pangkhan !

    Paille Kheundheu !

    Élection sous haute tension au Tambon Na Ngam !PS : Il est dangereux de se présenter pour un camp ou un autre, la politique, c'est dangereux ! Notre ami, le « petit maire » du MOO BAAN 3 est à l’hôpital après avoir perdu connaissance à la suite d'une chute malencontreuse juste en rentrant chez lui, tard le soir ! En effet son voisin qui veut sa place lui aurait jeté un sort ; son voisin embauche des cambodgiens qui, « tout le monde le sait », sont les rois des jeteurs de sorts...Il a donc glissé lamentablement en rentrant chez lui, glissé sur du riz brun et noir éparpillé devant l'huis de sa maison ; c'est le signe du KHAMEN (cambodgien comme on l'appelle par ici), ce riz pas blanc ! Il y a gros bis-bis dans le Landernau ! Un scandale disent même certains ! Enfin, il n'est pas mort et puis il est coutumier des glissades, lors de l'embellissement du village dont je parlais dans la Élection sous haute tension au Tambon Na Ngam !dernière gazette de Ban Pangkhan, il avait versé avec son tracteur dans un fossé alors qu'il devait seulement gratter les bords de rues du village afin de les rendre plus propre...Je le connais bien et je sais que les élections, ce n'est pas facile tous les jours, les repas et meetings des deux éléctions font que la tisane coule à flot et Pou Yaï Baan Moo 3, la tisane, il adore...Il va donc pouvoir cuver à l’hôpital de Sélaphum... Mais Élection sous haute tension au Tambon Na Ngam !chut ! Je n'ai rien dit à personne, je ne voudrais pas me mêler de ce qui ne me regarde pas, même si tout le monde le sait que son dada c'est la boutanche, il est mieux de dire que les cambodgiens et « le méchant » sont de toute façon et définitivement derrière tout ça ! "Non mais, farang, qu'est-ce que t'en sais, tu peux pas comprendre, t'es juste farang ! Tchin-tchin, chook dee Pou Yaï Baan !"

    « Et si on parlait bouquins (2) !Du coté de Sisaket, en ISAN, Thaïlande ; au travers des routes secondaires ! »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    hugues. Profil de hugues.
    Samedi 29 Septembre 2012 à 11:08

    En France en ce moment, grand débat sur le droit de vote des immigrés aux élections locales. Qu'en est il en Thaïlande, as tu le droit de voter pour élire les représentants de ton village. Perso je voterai bien pour le BEU NEUNG, c'est le seul à sourire sur les affiches, et en plus il a une femme dans ses adjointes... ça peut toujours adoucir les décisions... quoique...

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Samedi 29 Septembre 2012 à 11:32

    Bonjour Hugues,

    Voter en Thaïlande pour un étranger...De la science fiction !mais aux éléction des Pougnia Baan, je suis toujours invité au temple où a lieu le vote...Journée de palabre et "notre maire" aurait bien aimé que je vote, c'est mon voisin et un pote alors...Beu Nung, c'est vrai est plutôt sympa...Un bon fêtard aussi ! Résultat demain soir !

    3
    Dimanche 30 Septembre 2012 à 14:15

    Bravo Jeff !!

    4
    Lundi 1er Octobre 2012 à 00:45

    Merci Malee,

    En exclusivité, le numéro un a gagné les élections du Tambon...

    Jeff

     

    5
    malee
    Lundi 1er Octobre 2012 à 01:53

    courageux article... avec sa simple verite...terrible mais tellement thaie !

    6
    Lundi 1er Octobre 2012 à 04:07

    En effet, mais je n'ai fait que retransmettre ce que j'ai pu observer en vivant toutes ces élections à répétition de l'intérieur...Au milieu de tout cela, cela se passe dans une très bonne humeur ambiante ! Heureusement d'ailleurs...Le style, l'esprit "Sanook Sanook" reste tout de même de mise et primordiale ! La journée d'hier était rocambolesque...Des dizaines de Bangkokais sont arrivés par minibus très tôt le matin, ils sont repartis dès 6H00 du soir, entre temps, ils ont voté, bu et mangé, il y avait comme une ambiance de kermesse...les candidats ou leurs dévôts téléphonant à tour de bras à ceux qui n'étaient pas venus aux premières heures donner leur vote, les invitant à passer les voir d'abord, eux plutôt que les autres avant d'aller "liberer" leur opinion dans l'urne...On aura compris pourquoi, le doute devient certitude avec un peu de sponsoring...la surenchère était là ! Enfin lorsque les résultats ont été annoncés tout le monde a eu l'air de s'en accomoder sans diatribes particulières, la cohésion du village était revenu, et la vie peut désormais continuer, au calme ou chacun vaque à ses occupations!

    7
    Chris999
    Lundi 1er Octobre 2012 à 12:52

    Bel article tracant la vie locale et actuelle de ton village d'adoption.

    Le fond bleu et les cravates de cette même couleur de l'affiche X 1 = Parti Démocrate gagnant. Exact ?

    8
    Lundi 1er Octobre 2012 à 17:34

    Bonjour Chriss,

    Tout d'abord merci pour le compliment, mais les costumes ne sont en fait que des photos montages, toutes prêtes où chez le photographe on vous propose le costard, l'uniforme ou bien le blouson ! dans le Tambon pas de démocrates et ils sont tous d'obédience "rouge, phua Thaï"(c'est dans l'air du temps et bien ancré par ici), du rouge pâle au rouge écarlate! Si on veut les classer, je dirais 1/2/3 du rouge claire au rouge vif !

    Bonne soirée et ce fut un plaisir de partager ce moment de la vie de village que tu connaîtras bientôt...

    Jeff des rizières pourpres !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :