• "Hep monsieur", mais elle va où la France?

    "Hep monsieur, mais elle va où la France ?"En cette période de fin d'année, à peine sortis des cantiques de Noël et de sa fièvre acheteuse, à l'approche du grand défouloir lié au passage d'une année à l'autre, je voulais vous conter l'histoire d'une personne que je connais seulement par l'intermédiaire de facebook, mésaventure qui ne m'a pas laisser indifférent ! Je disais « ami facebook » mais j'oserai dire un peu plus, nous avons aussi une relation épistolaire et nous nous sommes aussi entretenus par voix téléphoniques ! Une sorte de coup de gueule, pas de trêve des confiseurs lorsque l'on est indigné !

    […]

    "Hep monsieur, mais elle va où la France ?"Je ne sais pas si vous vous souvenez de mon dépit lorsque l'année dernière lors des grandes inondations qu'avaient submergées la ville de Bangkok, le consul de France me fit traverser de l'ISAN vers la capitale Thaïlandaise, 600 bornes dont les 100 derniers seront les roues dans l'eau, c'est vous dire la rapidité du mouvement ; donc il fallut ma petite famille et moi nous rendre à l'ambassade pour se faire notifier le refus ou l'acceptation de demande de nationalité française faite par ma Dame Oy un an plus tôt ! Gêné, le consul nous fit part du refus de l'administration française d'accepter parmi ses concitoyens ma femme, mariée depuis 13 ans avec un français, c'est-à-dire moi Jeff de Pangkhan, elle-même ayant vécu en France et y séjournant régulièrement tous les ans, je rappelle aussi qu'elle est la mère d'un enfant binational, un « Louk Khrung » (moit-moit), eurasien, enfin pour faire court un jeune garçon franco-thaïe du nom de Tangmoo pour son « Chu len »(nom plaisanterie-petit nom), Jeffrey pour l'administration française (thaïlandaise aussi d'ailleurs), qui lui-même est né en France !

    Motif du refus : « Ne parle pas assez correctement la langue de Voltaire » (Voltaire, cela change de molière, non ?) !

    "Hep monsieur, mais elle va où la France ?"Dans les textes de loi (ou décret) régissant les motifs d'attributions ou de refus de la nationalité française, dans le paragraphe concernant la maîtrise de la langue, il était stipulé : « Doit maîtriser la langue française dans la mesure de sa condition sociale ». Vaste programme, non ? À l'ambassade, personne ne sut me dire de quoi il en retournait de cette phrase très bureaucratique. Un texte qui peut s'apparenter à un grand sac fourre-tout où toute interprétation est possible. Je ne pensais pas que ce serait un obstacle, vivant depuis dix ans en ISAN où la première école où l'on peut apprendre le français est à Bangkok, parlant en lao au village de Ban Pangkhan, même entre nous, Oy et moi, nous ne parlons pas en français. Ma femme voulait juste être française parce qu'elle s'est dit que si je passais à trépas, elle aurait la possibilité d'accompagner son fils, grand, lorsqu'il voudrait alors se rendre en France visiter sa famille, étudier qui sait, sans être alors obligée de demander un visa quelconque, surtout lorsque l'on sait la difficulté grandissante d'obtenir des visas désormais ! Alors que dit l'avenir ? Dans l'immédiat, je ne crois pas que cela ira en s'arrangeant...

    Mais revenons à notre sujet et à la mésaventure de cet ami !

    "Hep monsieur, mais elle va où la France ?"Cette personne décide donc de concrétiser une jeune histoire d'amour en désirant se marier avec une thaïlandaise...Pour arriver à la finalisation du mariage thaï et français, en étant bien organisé et rompu au démarche administrative autant française que thaïlandaise, « cela le fait », patiente, persévérance, de l'argent aussi, en effet, il faut aller et venir sans cesse entre les différentes administrations, les traductions, les certifications mais ces deux tourtereaux, après un temps que je trouvais record car tout s'est bien enchaîné, se sont donc mariés. Certificat thaï avec le beau Garuda en guise de tout en-tête des papiers officiels de l'administration thaïlandaise, celui-ci, si il est comme celui que nous avons reçu ma femme et moi en 2000, en quadrichromie, sera prêt à mettre sous cadre pour l'accrocher en bonne place dans son salon pour l'éternité et puis pour le coté français, le livret de famille...Jusque là tout se passe normalement !

    "Hep monsieur, mais elle va où la France ?"Où cela se complique, c'est que ces deux tourtereaux ne veulent pas vivre en Thaïlande, enfin le voudraient peut-être bien mais ne le peuvent pas, le marié à un travail et est encore trop jeune pour rester à glander au pays du sourire, il faut donc faire venir madame en France et demander un visa, un visa spécial, visa Schengen, une sorte de visa « rapprochement familiale », un visa mariage tout simplement. En mon temps, automatiquement les services de l'ambassade le délivrait sur simple demande. Désormais pour l'obtenir, il faut passer par un organisme privé, une société, la société TLS qui gère toutes les demandes de visa quelles qu'elles soient pour venir en France ; tourisme, affaire, étudiant etcétéra...Et bien-sur, ce service est payant en sus des tarifs habituels des visas ! Mais là ne s'arrête pas la difficulté ; depuis l'année dernière pour obtenir le sésame, il faut passer un examen de la bonne maîtrise du français, voire les fameuses questions sur la société et l'histoire de France ! Qu'à cela ne tienne, notre jeune mariée se rend à l'examen, elle parle français couci-couça, une place s'est libérée à la dernière minute, elle répond correctement, peut-être plus ou moins bien mais de toute façon, elle veut juste aller en France avec son mari d'autant plus qu'arrivée sur le sol de l'hexagone, elle devra s’acquitter de 500 heures de cours de français gratis et au terme de ces heures d'école forcée (ce qui est bien à mon avis, maîtriser un minimum de français pour vivre en France, c'est plutôt bien non ?), elle aura une journée d'examen et d'instruction civique pour lui expliquer la bonne moralité et les valeurs de la république française.

    "Hep monsieur, mais elle va où la France ?"Résultat de son test d'aptitude à la langue française: Négatif ! Oups...La personne qui valide le test est partie vite pour ne pas se justifier de son évaluation...le hic est que seul un candidat au test a reçu la mention OK, elle avait participé au cours de l'alliance française de Bangkok, les autres à qui on a refusé la mention OK étaient « autodidactes » ! Étrange ou bizarre...Comme c'est bizarre...

     

     

    Du coup notre jeune mariée ne pourra pas accompagner son mari en France, il doit rentré pour le travail...C'est proprement dit du n'importe quoi ou une arnaque organisée ?

    "Hep monsieur, mais elle va où la France ?"La jeune mariée devra prendre des cours à l'alliance française de Bangkok, puis redemander un visa et repasser l'examen et bien-sur payer les cursus de cours à Bangkok, se loger et se nourrir dans la capitale pendant ce temps là, eh oui car tous les thaïlandais n'habitent pas à Krung Thep, elle devra s'acquitter d'une nouvelle demande de visa auprès de TLS et la payer bien évidemment et même si elle raterait encore son examen, on ne pourrait lui refuser son visa pour rejoindre son mari (c'est la loi), mais elle aura déboursé tout de même pour les cours, le nouveau visa, la vie dans la capitale quelques dizaines de milliers de baths...Alors une sorte de racket organisé ? Si ce n'est pas le cas, cela y ressemble !

    "Hep monsieur, mais elle va où la France ?"Si son mari ne peut revenir la chercher pour venir en France pour des raisons financières ou temporelles, elle devra voyager seule pour la première fois vers la France, affronter les regards suspicieux de la police des frontières sur la validité de son visa dès l'atterrissage à CDG, alors que si elle avait voyagée dès la première fois avec son mari, tout ce serait passé un peu comme une lune de miel...Là, elle aura une toute autre vision de l'arrivée sur le sol français, de la perception qu'elle aura de notre pays si ce n'est déjà fait par cette première mésaventure qui je l'espère se terminera bien pour nos deux tourtereaux !

    "Hep monsieur, mais elle va où la France ?"Je terminerai en disant que cela ne m'étonne pas qu'il y ait de plus en plus de sans papier en France, avec toutes les barrières que l'on met pour l'obtention d'un visa, il est plus facile de sauter par dessus un grillage du coté de Ceuta ou en Grèce que de se perdre à demander un visa en bonne et due forme à une administration européenne quelconque qui si vous ne faites pas parti des nantis vous sera quasiment ou systématiquement refusé. À vouloir trop contrôler l'immigration des personnes alors qu'on laisse sous couvert de mondialisation les capitaux se déplacer comme ils veulent, à vouloir mettre trop de règles au flux des personnes, on crée des clandestins qui vivent dans la peur de l’expulsion, clandestins qui sont de la bonne main d’œuvre pour certaines personnes bien de chez nous, qui en abusent et qui font peut-être parti de ces personnes qui se targuent de commentaires sur la planète FB, s'indignant de la mauvaise histoire de nos deux tourtereaux, personnes qui s'indignent de voir trop de sans-papier en France, squattant « leur » France et qu'ils ne pas soient obligés, eux, de passer les examens de français...J'en ris encore, quoique c'est un rire jaune. Il ne manquerait plus que ça que des clandestins soient obligés de passer tous ces contrôles et examen pour pouvoir travailler au black, sans aucune sécurité, sans aucun droit, dans la peur de se faire expulser non mais...D'ailleurs, on n’appellerait plus ces personnes, des clandestins ! Mais cela doit rendre service à certains, ce n'est pas possible autrement !

    "Hep monsieur, mais elle va où la France ?"En ces temps de charité chrétienne (oui car Noël c'est tout d'abord ça) et des souhaits à veau l'eau de bonne année et meilleurs vœux, il faudrait peut-être réfléchir au monde que l'on est en train de créer avec toutes ces frontières que l'on érige, quelles qu'elles soient, frontières qui sont de plus en plus infranchissables pour la plupart des citoyens du monde...Alors je le dis haut et fort, à nous les privilégiés de la terre, « Attention au retour de bâton ! »

    Paille Kheundheu...

     PS : Vous l'aurez compris, cela n'a rien à voir avec le président actuel, il est loin de faire parti de mes favoris mais à ceux qui le critiquent à tout va et ils sont nombreux, ne devraient-ils pas regarder un peu plus objectivement dans le rétroviseur ! Mais ce cher Président Hollande ne devrait-il pas, lui aussi, mettre le turbo pour amender ces lois sur l'immigration qui se sont empilées au fil du temps et des gouvernements successifs ; du moins, il avait dit qu'il le ferait ; Cela permettrait d'éviter ce genre de mésaventure que je viens de vous narrer !

    « Les éditions GOPE. Sawadee pi maï (Bonne année) 2556! »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    narbe
    Samedi 29 Décembre 2012 à 09:56
    Comme tu le dis la phrase: "Doit maîtriser la langue française dans la mesure de sa condition sociale" signifie pour le gratte-papier(qui a autre chose à faire qu'à ce faire chier avec çà): a-t-elle suivi les cours de l'Alliance Fr?
    çà prends 2s et retour club.
    2
    Thierry lefilsdu
    Samedi 29 Décembre 2012 à 10:43

    Merci pour ton récit Jeff. Me voila revenu seul hélas.

    Je vais devoir attendre presque 2 mois pour revoir mon épouse. j' aurais tant aimé lui faire découvrir pour la première fois l' avion long courrier, l' arrivée à Roissy etc...  Elle le fera seule avec inquiètude. elle voudrait un vol direct ayant peur de l' escale (transit). Mais hélas  c 'est hors de prix en aller simple.  Elle n 'est jamais sortie de son pays faut la comprendre.

    J' éspère que la suppression de ce test inutile se fera rapidement 

    Je dis bien inutile car elle vas le repasser à son arrivée en France dans les bureaux de l' OFII (au final elle aura passé 3 tests de Français)

     

    3
    Samedi 29 Décembre 2012 à 12:26

    Courage Thierry, "ça va l'faire" comme je le dis et pour le billet d'avion, eh ouais, mais elle trouvera sûrement une thaië pour l'aider dans son voyage...Du coup ses séries de cours de français pourront lui servir en arrivant à Paname !
    Quant à Narbé, ma femme n'avait pas pris les cours de l'alliance française, eh 550 kms les jours ller et retour, je plaisante mais elle a aussi des obligations familiales qui ne lui permettent pas de quitter son foyer comme elle le veut ! Dans le cadre de la demande de nationalité c'était un entretien avec le consul ou sa sécrétaire, le nouveau consul m'a affirmé que c'est lui  qui allait faire passer personellement les entretiens, pour le cas de Ma Dame, ce fut avec une autre personne de l'ambassade qui n'a pas jugée necessaire de nous prévenir de la faiblesse du français de ma femme. Le dossier partant à Paris, s'il est anoté "passable", la comission épluche le dossier, s'il est anoté bon ou très bon, il est validé  en ce qui concerne le niveau de français requit...Le nouveau consul m'a encore dit qu'il préviendrait désormais le candidat à la nationalité si son niveau de français n'était pas suffisant et mettrait le dossier en attente afin qu'il se perfectionne et pouvoir repasser l'entretien et la série de questions types...

    Sinon Narbé, "ça prend 2 s retour club", faudra m'expliquer !
    Jeff des rizières...

    4
    valpop87
    Samedi 29 Décembre 2012 à 12:53

    coucou je me suis inscrite lol coooool

     

    5
    Samedi 29 Décembre 2012 à 15:43

    EH EH? MERCI VALERIE...

    JEFF...

    6
    Samedi 29 Décembre 2012 à 16:25

    MERCI pour cet article très intéressant .

    A mon avis ça n ' est pas un problème français mais européen . Schengen est une vraie salo......    .

    Les glandeurs et les mafias d ' Europe de l ' est peuvent déferler sur la France comme ils veulent . Les asiatiques bosseurs , honêtes et en couple avec  des Français sont refoulés . Une vraie honte , c 'est l Europe , c ' est Schegen , imposé aux Français sans consultation populaire . C 'est de la démocratie ????

    Encore MERCI .

    7
    Samedi 29 Décembre 2012 à 20:56

    super jeff :)

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    8
    hugues. Profil de hugues.
    Mardi 1er Janvier 2013 à 17:33

    des amis se sont maries en france en premier, la dame etait venu avec un visa touristique. ce n est qu ensuite qu il ont demande un visa suite a mariage. peut etre est ce la solution

    9
    hugues. Profil de hugues.
    Jeudi 3 Janvier 2013 à 02:31

    Rectification, apres en avoir discute avec elle, mon amie s est mariee dans un premier temps avec un visa touristique puis est repartie en thailande pour obtenir un visa long sejour. Par contre il me semble que dernierement il y a eu un changement d ambassadeur a bangkok, ceci explique peut etre un peu cela...

    10
    Jeudi 3 Janvier 2013 à 04:26

    Non je ne crois pas, la même mésaventure est arrivé à mes amis, le mariage pour être validé en France, cette personne est repartie pour obtenirr son visa "mariage", rapprochement familiale", et la loi est la loi, les ambassadeurs ne les font pas, en plus les visas sont gérés par les consuls. Finalement , le mieux est de le demander avant de partir, même si l'on ne fait qu'un mariage valide seulement en France comme tes amis...

    Jeff...

    11
    jjulien/foo
    Jeudi 3 Janvier 2013 à 10:10

    Tout a fait d accord avec toi Jeff !!!!!

    Trop de lois tue les lois !!!!!!!!!

    on appelle cela le nouvel ordre mondial, ou chaque individus et controler et qu on est en train de perdre nos libertes !!!!!

    Je ne sais pas quand les gens se reveilleront et feront face a ce qui se passe car plus on attend et plus ca sera difficile de chamnger les choses !!!!!

     

    Concernant les deux tourtereaux, c est triste, c est un francais bordel, un citoyen francais, il ramene sa dulcinee, il ne devrait point poser de questions, on sait tous bien qu il y a eu des pb dans ce domaine, des histoires d amour qui se sont mal finit mais c est pas une raison  pour que le gouvernement agisse de la sorte !!!!!!!

     

     

    Et tu as bien raison, peut etre qu il cherche a faire en sorte que ces personnes rentre en france en tant que clandestins pour mieux les utilisers, c est de l esclavagisme moderne !!!

     

    Triste France , Triste Monde !!!!

    12
    Jeudi 3 Janvier 2013 à 10:45

    Je ne suis jamais si catégorique, sauf à chaud des fois...mais attention, un gouvernement, enfin du moins en France, c'est le président de la république qui le nomme par l'intermédiaire d'un premier ministre donc ce sont les français qui l'élisent puis c'est le parlement qui vote les lois...Les députés sont d'ailleurs élus également par les français...alors ? Alors oui des fois pour des raisons électoralistes, ils pondent de drôles de lois, enfin tristes lois pour pouvoir se mettre dans laa poche une partie des électeurs qui ne votaient pas habituellement pour eux...Etrange démocratie, mais il y a pire, aux citoyens d'être vigilants et de faire réagir les politiques !

    Jeff des rizières...

    13
    Thierry03
    Lundi 7 Janvier 2013 à 02:52

    Salut Jeff ; en 2011 à l'alliance à bangkok, et en 2012 à l'ofi en france , seule l'assiduité aux cours etait pris en compte pour la délivrance du visa et la premiere carte de sejour , malgré l'échec à l'exam. Cela se serait-il durçi ? ou à la tete du client ? nous verons bien au mois de mai pour la deuxieme carte ... ce qui est paradoxal , c'est qu'à l'heure actuelle du fichage systématique ,les autorités savent tres bien ou sont les personnes et ce qu'elles font ...alors ils justifient leurs emplois : nous sommes leur matiere premiere !

    thierry , en route pour Ranong ( = birmanie  pour extension + 15 jours )

    a+++

    14
    Lundi 7 Janvier 2013 à 04:01

    Sawadee Thierry,

    À Ranong et ensuite...

    Jeff...

    15
    Accolade Profil de Accolade
    Dimanche 3 Février 2013 à 17:15

    Ou va la France ...simplement à la fin de la démocratie 

    16
    Lundi 4 Février 2013 à 04:22

    J'espère que non Accolade...mais rien n'est sur effectivement !

    17
    Laurent
    Jeudi 2 Janvier 2014 à 04:58

    Récit édifiant qui montre que bien qu'on aie souscrit au parcours bureaucratique tortueux de notre administration, l'employé qui nous fait face doute encore de notre honnêteté et de notre sincérité après tant d'efforts.


    La présomption d'innocence est inscrite dans la loi pour les contrevenants à cette même loi...


    En revanche, la personne honnête qui s'adresse à l'administration est d'emblée suspectée d'une éventuelle mauvaise intention. J'appelle ça de la paranoïa.


    C'est bien dommage

    18
    Vendredi 3 Janvier 2014 à 08:19

    Bonne analyse Laurent...Je souscris !
    Jeff

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :