• Le 25 Mars 2010.

    C'est avec l'association d'une vieille blague de potaches, que l'idée m'est venue (et pas autre chose!) d'écrire cet article ainsi que l'idée du titre. " le matin tu es plutôt pain au chocolat ou croissant ? etc.)

    C'est aussi le nom de code pour appeler les kathoeys (CHOCOLATS) que nous utilisons entre potes, lorsque nous sommes en société pour qu'ils ne sachent pas que l'on parle d'eux.

    Les kathoeys sont donc les travestis en Thaïlande et ils sont vraiment très nombreux, on les appelle aussi "ladyboy".

    Pour ceux qui sont déjà venus par ici, on les voit vraiment dans les zones à touristes où dans chaque bar ils sont, à Bangkok, Pattaya, Phuket etc.

    Bien-sur, ils sont la plupart du temps à proposer leurs services tarifés (car à ce qui parait la prostitution en Thaïlande est interdite sauf celle qui se veut masculine alors...) mais ils sont des artistes, eh oui car ils proposent de nombreux spectacles de cabarets un peu partout et je vous montre un florilège des plus belles photos de spectacles ! (d'ailleurs à Paris j'en avais rencontré qui étaient venus avec des visas "artistes")

    Donc, ils sont autant des personnages faisant partis d'un folklore, mais ils sont dans la société, partout à travailler un peu partout, comme à Sélaphum, à coté de chez moi, caissière de la station essence, vendeuses au 7/Eleven, dans les commerces, c'est vrai en ISAN surtout dans ce qui est magasins de costumes pour les fêtes, défilés, mariages etc. (j'ai même un pote qui est marie avec un kathoey et qui tient un magasin). Lorsqu'il y a une fête pour les écoles, alors il faut habiller et maquiller et coiffer toute la marmaille et de partout les kathoeys du coin débarquent pour travailler au magasin et puis quand il n'y a plus de boulot en ISAN ,un p'tit tour à Phuket où.. Et retour etc.

    Enfin juste pour dire qu'ici, ils font partis du décor, ça ne dérange personne, cela ne dérange pas leur famille, un garçon qui est Kathoey qu'il le soit et qu'il soit heureux, c'est normal.

    Pour ça, la tolérance est totale et c'est bien...

    Alors bien-sur pour ceux qu'ils le peuvent et qu'ils le veulent, ils se font refaire du sol au plafond mais pas tous le veulent, ça c'est une autre histoire...

    C'est d'ailleurs un sacré business en Thaïlande avec les cliniques spécialisées...

    Voila pour les chocolats avec ou sans noisette, c'est des filles qui ont la voix graves et une démarche plus que chaloupée, mais qui ont une place entière dans la société issanaise peut-être plus que les autres endroits de Thaïlande où ils sont plus folkloriques et sujets à quelques railleries...

    Pour conclure, l'ISAN ne serait pas l'ISAN sans ses kathoeys n'est-ce pas ? (pour les connaisseurs, ha ha !)

     PAILLE KHEUNDHEU !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique