• "LE JUSTE PRIX"! Mais pour qui ?

    "LE JUSTE PRIX"Lorsque la victoire du parti « Puay Thaï »fut annoncée, le 3 "LE JUSTE PRIX"juillet dernier, puis lorsqu'un mois plus tard, son leader Yingluck Shinawatra, fut alors élue premier ministre par le parlement, beaucoup de petites-gens, issues des couches populaires et zones rurales ont alors pensé que les choses de la vie courante au pays du sourire allait « enfin »changées.

    Je pense qu'ils se sont faits de grandes illusions !

    [...]

    D'innombrables personnes qui ont soutenues la sœur cadette de l'ex premier ministre,Taksin de son prénom, tant décrié qu'il fut, renversé par un coup d’état militaire cinq ans auparavant mais dans un même temps tant adulé, alors de nombreuses personnes pensaient qu'en élisant sa petite sœur tout reviendrait « comme au temps du grand frère » ! Une grande illusion, parce qu'on ne refait jamais l'histoire, mais aussi parce que le monde a changé... Même le paysan d'ISAN est concerné par la mondialisation !

    "LE JUSTE PRIX"Avant Taksin Shinawatra, le riz était géré par des "LE JUSTE PRIX"coopératives d’état principalement, mais ce même premier ministre défendant (soit-disant) les petits qui l'avaient portés au pouvoir, a durant son mandat  plus un demi mandat réussit à privatiser tout le secteur du riz et le laisser en pâture aux fluctuations du marché mondial, à la grande spéculation des marchés capitalistes !

    Une paysanne, habillée de rouge , qui allait voter pour la petite sœur de Taksin "LE JUSTE PRIX"disait dans une interview : « Au temps de Taksin, tout était moins cher ; avec la victoire de sa sœur, tout va revenir comme avant ! » disait-elle. « Foutaise ! », aurait-il fallut lui dire et « Impossible ! », aurait du lui dire, celle qui allait devenir premier ministre, mais elle allait bien garder de le lui dire pour s’octroyer son futur vote ! On gagne les élections grâce à des promesses et on garde le pouvoir en flattant les grands argentiers, ne pouvant alors tenir ses promesses, prétextant la raison d’état au peuple qui vous avait élu  !

    Ensuite pour se faire réélire, il suffit de refaire d'autres promesses en disant pour le coup "la conjoncture est de nouveau favorable" permettant alors de tenir les promesses non tenues...etcétéra...

    Alors cette bonne dame, celle interviewée lors d'un meeting de Yingluck Shinawatra qui se déroulait dans une province d'ISAN, pensait que les prix allaient revenir au niveau de 2006. Elle pouvait toujours rêver! Tous les prix des articles de première nécessité, huile, sucre, sel, tout a augmenté et continuera...

     

    "LE JUSTE PRIX"

    En ISAN, le sel est très souvent échangé contre du riz.

    Des marchands ambulants passent dans les villages pour perpétrer cette très ancienne tradition du troc,

    sel contre riz,

    des habitants des bord de mer avec ceux des terres intérieures.

    Si vous devez l'acheter il se vend ainsi à l'unité(2 baths le sachet) mais plus souvent par 10 sachets de 50 grammes.

    Il y a encore six mois, les 10 sachets coutaient 7 baths(0,15 cts d'euros).

    Aujourd'hui cela vaut 10 baths les 10 sachets de 40 grammes

    (et non plus des sachet 50 grammes)!

    Plus de 70% d'augmentation!

    Et le prix du sel est un indice marquant du cout de la vie!

    ...d'augmenter. L'ancien gouvernement le savait mais n'avait voulu alors intervenir "LE JUSTE PRIX"que sur le prix du gazole, le maintenant à un prix artificiellement bas pour ne pas augmenter le prix du transport et donc soit-disant le prix de tout ce qui était transporté. Enfin tout a continué d'augmenter inexorablement, l'essence, mais aussi, notons-le, le prix de vente du riz, ce qui aurait du servir l'agriculteur, mais le problème est que le paysan lambda vend son riz « au cul de la récolte » lorsque son prix est au plus bas, il n'a pas les moyens de le stocker et le vendre lorsque son cours est au plus haut, donc de spéculer, donc de gagner un revenu décent ! Il continuera par contre d'avoir besoin d'huile, de sucre pour cuisiner. Je ne vous parle même pas de l’électricité dont le tarif a augmenté de plus de 50 % en un peu plus d'une année.

    Alors le SMIC (oui car il y a un SMIC en Thaïlande) va passer de 200 a 300 baths, énorme...(une promesse?) Les grands argentiers ont alors dit que l'inflation allait exploser, que cette mesure n’était pas raisonnable en cet temps de crise etc...Alors la nouvelle premier ministre a plié en disant qu'elle baisserait les impôts sur les sociétés de 33% pour ne pas pénaliser ceux qui appliqueraient cette mesure car de l'augmentation de ces bas salaires se fera secteur pas secteur et ne sera pas une loi ou un décret...Quand on connait le poids des syndicats en Thaïlande (ah bon, il y a des syndicats au royaume?), on peut prévoir le résultat de ces négociations...

     

    "LE JUSTE PRIX"

    "LE JUSTE PRIX"

     

    En ISAN  ,on pourra continuer d'aller au marché comme celui du lundi à Sélaphum, où l'on pourra toujours acheter pour quasiment rien des babioles inutiles "LE JUSTE PRIX"venus de Chine, apportant l'illusion d'un instant, que l'on est pas seulement né pour se nourrir, déféquer, manger de nouveau et puis mourir ! Se nourrir, certes, mais les denrées alimentaires comme au marché couvert du bled tout est cher, légumes, viandes, même la bière Chang, vous rendez vous compte (ben, on peut parler?), en arrivant en Thaïlande la canette était à 12 baths, elle est aujourd'hui à 25 baths (ouf ! A Bangkok elle est à trente baths dans les quartiers populaires). En arrivant en Thaïlande le gasoil était aussi à 12 baths le litre, il est à 27 baths (65 cts d'euros) aujourd'hui !( il lui est arrivé de dépasser les 40 baths le litre). Vous allez vous dire ,"ben c'est pas cher" mais le salaire minimum ici est de 6000 baths en ISAN dans le meilleur des cas (150 euros) alors au prorata par rapport à la France, estimez vous heureux, l'essence pourrait couter dans l'hexagone deux fois plus cher, voire plus ! Cela aurait du mal à passer, non ?

    Ici, ce n'est pas trop le problème puisque ces gens qui gagne le minimum n’achète pas de voiture et n'en achèteront jamais ! Le gouvernement vient de pondre une mesure étonnante d'ailleurs ! Tous les nouveaux primo- acquéreurs de véhicule neuf seront remboursés de la taxe d’état, soit environ près de 15 % du prix d'une voiture ! Ce n'est pas les smicard qui vont acheter une voiture, même en augmentant leur salaire, ils auront toujours beaucoup de mal à s'acheter du porc, par exemple, alors... A qui va profiter cette mesure ? (à part les constructeurs qui produisent le modèle convoité sur le territoire thaïlandais (c'est la moindre des choses, il manquerait plus que cela accentue une délocalisation des usines du pays). Les « un peu plus que smicards » de Bangkok qui achèteront une voiture pour montrer leur réussite, (le thaï aime le paraître!) s'ils ont assez d'argent, (s'il leur en reste !) ils mettront de l'essence pour venir s'agglutiner dans les embouteillages de la capitale, il est vrai qu'à Bangkok la circulation automobile n'est pas un problème ! On se pose donc la question, mais pour qui roule Yingluck Shinawatra ?

    Heureusement en ISAN on continuera de pouvoir se rendre au marché pour acheter toutes ces choses qui ne servent à rien mais qui sont accessibles à la grande majorité des concitoyens thaïlandais  et qui l'espace d'un instant leur permettront de croire qu'ils ne sont pas sur la terre que pour « nourrir » les plus riches ! Et si la nourriture est trop chère, alors ils feront comme ils ont toujours fait, chasser, pêcher et cueillir ce que la nature leur a toujours donné sans promettre ce qu'elle ne pouvait donner comme à l'inverse le font certaines personnalités politiques ! Les gens simples s’étaient intéressés à la politique ces dernières années, leur redonnant une certaine fierté, de décider de leur avenir, d’être protagoniste de leur vie, mais je ne suis pas sur que cela continue réellement de les passionner, désormais ! Ils reviendront à ce qu'ils ont toujours fait, ne compter que sur eux-même !

    Paille Kheundheu!

     A suivre, les photos du marché de Sélaphum, celui du jour (8h00/20h00). Il y a, à part le grand marché du lundi, un marché du matin, marché grossiste pour tous les marchands des villages du district (2h00!8h00) et encore deux marché de fin d'après-midi dans des "ban" limitrophes, on les appelle les"talat nat" (le rendez-vous du marché)!

     Le plan des marchés de Sélaphum

     


    Afficher Sélaphum,Roi-Et...l'I-San sur une carte plus grande

    Donc à suivre et en vrac les photos du "SELAPHUM TALAT"

    (cliquez sur la photo pour agrandir):

                    "LE JUSTE PRIX" "LE JUSTE PRIX""LE JUSTE PRIX"

                                    "LE JUSTE PRIX"    "LE JUSTE PRIX"  

    L'entrée du marché couvert

    & ses alentours,

    le marchand de poissons et poulets grillés et plus si...!

                   "LE JUSTE PRIX"  "LE JUSTE PRIX"  "LE JUSTE PRIX"

     
                   "LE JUSTE PRIX" "LE JUSTE PRIX" "LE JUSTE PRIX"

    la supérette,on y trouve de tout,

    c'est aussi le bistrot,

    on vend de la glace mais aussi des" délices à la glace pilée",

    la famille qui y travaille presque 24H/24 y vit aussi!

    Derrière le frigo, il y a tout de même une toute petite chambre!

     On finira avec des scènes de rue, près du marché!

     

    "LE JUSTE PRIX"

    "LE JUSTE PRIX"

    La police veille...Port du casque obligatoire!

    "LE JUSTE PRIX"

    "LE JUSTE PRIX"! (pour qui?)

    « "UN OS DANS LE RIZ" Chapitre Vingt et un."UN OS DANS LE RIZ" Chapitre Vingt-deux. »

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 21 Septembre 2011 à 02:41

    L'Etat est toujours au service des riches et des puissants.
    Il n'y a rien d'étonnant à ce que l'actuelle Premier ministre gère en fonction de la finance.
    Je note en passant son soutien au cours du riz en espérant que cela bénéficira au paysans (on peut toujours rêver)
    Pascal de Kanchanaburi
    http://www.kanchanaburi-guide.com

    2
    Mercredi 21 Septembre 2011 à 02:51

    Bonjour pascal,

    On peut rêver ! Les seuls paysans(au village)qui ont l'idée de garder le riz pour le vendre lorsque le cours est au plus hqut est (oui un seul) le plus gros du village(les autres ne peuvent pas...les dettes)...Eh eh! Même au sein des petits , les plus gros restent ceux qui s'en sortent le mieux, mais celui de mon village est une personne qui partage et aide les autres(solidarité de la communauté cela veut encore dire quelque chose ici!)

    A bientôt!

    3
    Mercredi 21 Septembre 2011 à 10:13

    Très bon article ;) C'est vrai que les thaïs (notamment les plus pauvres) se sont faits complètement abuser par les leaders rouges et le clan Shinawatra.

    Ceci étant je trouve que les perspectives d'avenir sont meilleures pour la Thaïlande avec les Shinawatra au pouvoir. Parce qu'avant...

     

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Mercredi 21 Septembre 2011 à 14:57

    Oui, je suis d'accord avec toi et c'est ce que j'ai essayé de dire...A bientôt! Il y a toujours le pire du moins bien , non?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :