• Morne plaine ! La fête est finie !

    On pourra le dire une nouvelle fois, ce nouvel an thaï, Songkran, ce sera passé dans les meilleurs conditions.

    Une chaleur implacable, encore hier vers 15 heures, il faisait 40 degrés....

    Du monde en veux-tu, en voilà, des cercles de jeux disséminés un peu partout au village, de la musique sortant de nombreuses maisons mais à la fin il est toujours l'heure de tirer les bilans pour l'ensemble du pays.

     

    Les cas de mortalité sur les routes ont baissés de 25% par rapport à l’année passée, néanmoins presque la moitié sont toujours due à l'alcool, un médecin de  ''je ne sais plus quel hôpital de province'', précisait que ces chiffres n'incluaient pas les chiffres des hôpitaux, c'est-à-dire des blessés qui venaient à décéder des suites de blessures, ni des mourants amenés par les anonymes du réseau routier et bien-sur tous ceux qui pour une raison ou une autre que la route, ont eu besoin des services des hôpitaux, mais dans l'ensemble c'est plutôt pas mal !

    Le gouvernement auraient pu réduire encore ces chiffres s'il n’avait pas décidé de ''sponsoriser'' les prix du gazoil pour maintenir artificiellement le prix de celui-ci sous les trente baths (environ 70 cents d'euro) mais si le prix avait suivi la courbe du prix du pétrole, le prix du diesel aurait largement dépasser les 40 baths (plus de un euro le litre, très cher lorsque l'on sait que le ''SMIC'' est ici d'environ 170 euros à Bangkok). Alors le diesel trop cher aurait été très mal perçu par la population, les empêchant (peut-être) de se rendre dans leur famille et autres destinations durant cette semaine de Songkran et rappelons que les élections c'est dans deux mois et demi, alors...

    Donc tout s'est passé comme prévu, les célébrations religieuses comme les processions autour des rues du village,[...]

     

    mais aussi la grande ''bouffe Molam'' du stade de l’école, on a même eu le droit a un jour de plus, le16, jour de bénédiction (j'y ai même eu droit) par les jeunes et les moines devant chaque maison, de l'eau parfumée, délicatement versée sur les mains

     

    et  la nuque de chaque ancien (heu j'en fais déjà parti)...

    Bien-sur, sur la route passant devant le village, les ''jeunes'' ont fait ''la guerre de l'eau''...

     

    comme quoi certains de l’élite de Bangkok déplorant le caractère de moins en moins religieux de Songkran, arguant que les ''farangs'' gâchaient cette fête ne voyant dans celle ci que l’aspersion d'eau et la soulographie mais alors comme ici au village et dans beaucoup d'endroits, il n'y a pas de farangs pour exagérer d'eau qui que ce soit et en ce qui concerne l’ambiance alcoolique les autorités malgré des barrages partout, l'hypocrisie est de mise, ont tendance à laisser aller à la consommation excessive d'alcool de leurs propres concitoyens et pas forcement, uniquement les Farangs...

    ''Bourrez vous bien la gueule''! (c'est le mot d'ordre)

    et ''revenez trimer toute une année dans nos usines de Bangkok''!

    Je suis sûrement encore en colère de certaines choses que je lis dans les journaux de Bangkok (le ''BangkokPost'' à suivre dans la rubrique ''les journaux thaïs'').

    Alors, oublions les dires de certains car ce fut une belle semaine avec des potes et la famille venus nous rendre visite.

    Naï le beau-frère du nord, de Preah,

     

    Tchaï, heu....venu de la ferme,

     

    Pougni Oui de l’entrée du village (le bout du monde quoi!) ,

     

    et puis les petites cousines et cousins devenus ados désormais,

     

    (TAN et DOGMAÏ)

    qui s'en sont mis plein le cornet, pour certains à la limite de la désespérance, Chang noï, le fils de Naï, pour ne pas le nommer à peine 25 ans et plus de 3 cuites par jour à tomber par terre, à désespérer son père qui à mon avis s'est senti totalement dépasser par les évènements...

    Alors le dernier soir avant que tout le monde reparte, juste après les bénédictions, un phénomène magnifique s'est passé dans le ciel, le remarquant avant de le photographier, j'interpellais tout le voisinage...

     

    qui y ont vu dans le ciel quelques choses à voir avec les PHI (prononcez Pi avec le''H'' aspiré) avec les esprits alors que je voulais seulement les interpeller sur la beauté du ciel mais lorsque l'on est ISAN, on ne se refait pas, les ''PHI'' sont partout, surtout lorsque la religion associe une célébration à un nuage noire (très noire) qui passait devant le soleil ressemblant alors étrangement à une éclipse miniature...

     

    Mais ce jour là, l'orage n'a pas éclaté. Il a fallu tenir deux jours torrides, où la chaleur fait que des mini tornades montant du sol tellement il fait chaud, où les ventilateurs vous envoient par moment des flux de chaleurs, on se croit alors devant l'ouverture d'un four qui aurait cuit un bon gratin...

    Mais comme tout arrive, hier au soir nous avons eu le droit au premier orage, aux premières coupures d’électricité et surtout à la chute des températures de plus de 10 degrés...

    On respire mieux.

    Ce matin, à peine trente degrés, alors wahou !

    En route pour la rizière...

    Paille Kheundheu!

    PS: Ah oui, à chaque nouvel an, on y va de ses bonnes résolutions non ?

    Refaire de l'exercice par exemple...

    pour passer mon envie de......... fumer car.....eh oui, j'ai arrêté, c'est loin d’être gagné mais après de trente deux années d'intoxication, trois jours d’arrêt, c'est pas mal non ?

    Pourvu que ça ''doure'' car c'est ''dur dur'', mais j'aurais pensé à pire...

    Ah oui au fait, le titre ''morne plaine'' est tout simplement lié au retour à la vie douce et lente du village et n'est en rien péjoratif, car notre village, on l'aime comme ça au rythme du ? Du village tout simplement !

    « BONNE ANNÉE ! Sanook Songkran !"UN OS DANS LE RIZ". Chapitre Un. »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    franck m
    Jeudi 21 Avril 2011 à 20:41

    merci a toi pour ton blog. je te lis regulierement et je patiente en france jusqu a septembre grace au divers blog des expats ....enfin des le 06 ou 7 sept je serai moi aussi en issan ...dur dur malgre notre temps tres clement .

    juste 1 remarque sur ton nouveau blog , tout ce qui est ecrit en jaune est difficilement lisible  donc si t as 1 autre couleur qui t inspire ce serai pas mal .bon courage pour la clopppppp... esperons qu a tes cotes personne n ose te tenter.....a + peu etre . franck

     

    2
    Vendredi 22 Avril 2011 à 03:33

    merci pour ces encouragements et l'ISAN te tend les bras...pour la clop,tu as raisons les tentations sont grandes mais je tiens le coup.et pour le Jaune tu as raison,c'est pourri...A bientot

    Jeff

    3
    carobeli Profil de carobeli
    Jeudi 28 Avril 2011 à 15:41

    superbe blog


    je viens juste de découvrir! bravo!! 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Vendredi 29 Avril 2011 à 11:11

    Un grand merci des rizières,pour le compliment!!!!Jeff

    5
    Dimanche 8 Mai 2011 à 13:20

    Chapitre 2... l'affaire se corse..

    Bravo pour cette suite qui nous tient en haleine... et rebravo pour tous ces details si bien decrits

    6
    Dimanche 8 Mai 2011 à 14:42

    Merci ....J'en suis très très heureux(et fier bien-sur,venant de toi)...A bientôt Malee

    Jeff

    7
    chang tha phom
    Samedi 1er Septembre 2012 à 23:07

    Salut Jeff

    Je viens de decouvrir ton blog et je l'ai lu avec beaucoup d'intéret :) courage pour la clope, moi c'est en projet. 

    Je suis marié avec une thai d'Isaan et nous avons le projet d'y aller vivre dans quelques années, après avoir fait quelques économies. Une question : regrettes tu la France ? es tu pleinement heureux et quelles sont tes deceptions par rapport à ce que tu pensais de la Thailande avant d'y vivre ?

    A bientot

    Chang tha phom (falang lol)

     

     

    8
    Dimanche 2 Septembre 2012 à 02:46

    Salut Chang Ta phom( bien le pseudo d'ailleurs)

    Si je regrette la France ? Je ne crois pas, mais je suis heurex d'y venir une fois par an pour voir ma famille et mes amis (qui sont d'aileurs tous venus me voir en ISAN)...Ai-je été déçu par l'ISAN ? je mentirais en disant que tout est parfait, mais dans l'ensemble après être venu trois hiver de suite et surtout après dix années en Inde du sud, je savais plus ou moins où je mettais les pieds, et la vie par ici me convient bien, les gens sont sympa, je fais parti du décor désormais, au village la vie est cool, vraiment cool, je ne pense pas que je pourrai vivre dans des lieux de Thaïlande trop "faranguisés" ni trop touristiques, par ici, je suis heureux, il a juste fallu me trouver une occupation (des occupations !). la venue de mon fils fut à point nommé, et il me prend beaucoup de mon temps, on passe d'aillurs énormément de temps ensemble, ma femme est au village, heureuse comme une papesse, on s'accorde beaucoup de liberté et donc comme ça la vie va bien...J'aime les rizières et j'y passe beaucoup de temps avec mon vélo et bien-sur l'écriture, le blog et les polars...Le bonheur ! De tout manière si je n'avais pas été satisfait, je serai parti depuis longtemps !

    À bientôt et bonne économie pour ensuite en profiter au pays des rizières !

     

    Jeff

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :