• Le Vendredi 12 février 2010.

    Il est 6h00 du mat', j'ai des frissons, enfin n'exagérons pas, il fait 24 degrés ce matin et déjà 60% d'humidité mais par rapport à cet après-midi c'est bien, car l'hiver, ici, est fini, à 14h00, il fera 35 degrés avec presque 70% d'humidité, les orages vont débuter vers la fin du mois et puis il fera de plus en plus chaud jusqu'au mois de mai (cela peut aller au delà de 40 degrés) ; peut alors commencer la mousson avec 99% d'humidité mais des températures plus raisonnables, mais on n'est pas là pour la météo, les moines viennent de passer et le "Takbat"(c'est mieux pour la prononciation) est accompli !

    Le Takbat que l'on peut traduire par l’aumône, a lieu tous les matins et partout en Thaïlande dans n'importe quelle village, petite ville et tous les quartiers des grandes villes, c'est un rituel important ici.

    D'abord pour les gens, en faisant une offrande acquièrent des mérites, les moines alors expriment un mantra en langage Sanskrit, ce qui fait du bien à la conscience collective des gens ou tout simplement lorsque qu'ils veulent que quelques choses de bien leur arrive, alors en donnant aux moines le Bouddha s'exprime par leur intermédiaire et si ce désir s'accomplit alors la boucle est bouclée et c'est donc grâce au Bouddha si la prédiction fut bonne ! Je n'ai peut-être pas été très clair mais s'il ne participent pas au Takbat alors peut-être de mauvaises choses leurs arriveront.

    LE KARMA, fondamental de la mentalité thaïe !

    Ces offrandes sont importantes pour les moines car ils ne peuvent travailler pour manger et sont à la merci des offrandes, de plus le matin ils n'ont pas mangé depuis la veille 11h00 (c'est un des multiples préceptes de la vie de moines qui en compte plus de 200, dont vœux de pauvreté, d'être démuni pour se consacrer qu'au bien être des gens par la méditation ; tout un programme !)

    D'ailleurs tout homme thaï doit faire un "stage" au temple d'au moins trois mois dans sa vie(un peu comme le service militaire dans le temps ; pour ceux qui se souviennent)ce qui donne lieu alors à des Thamboun (faire office de mérite) de grande ampleur, procession , fête payée par la famille du novice jusqu'à, pour les plus riches à de grands molamsing offerts à la population des lieux, enfin tous ces Thamboun régissent la vie des thaïs, incontournables, c'est le moment de se recueillir quelques instants le matin et d'oublier les soucis, se retrouver entre villageois, mais aussi pour les exilés des villages lorsqu'ils reviennent de Bangkok pour participer à ces grandes fêtes d'ordination .

    Ceux qui ont réussies, font partager à tous les villageois, cette réussite par de gigantesque Thamboun, nourriture pour tous, boissons et grand concert, c'est la fête et les jours de Bouddha sont très nombreux ici ; les fêtes sont très nombreuses, particulièrement le Songkran (nouvel an thaï), le Boun bang fai, la fête des fusées et j'en passe mais on y reviendra bientôt, au bon moment.

    Il est donc temps de se quitter car il n'y a pas que les moines qui ont faim, j'ai fait du pain frais alors bon petit dèj' et à bientôt...

    Paille kheundheu !

    PS: "Si yèk pak maa" veut dire littéralement "le carrefour des bouches de chiens "

    mais qui a un double sens car en prononçant légèrement de travers(la langue Lao ou thaï est très subtile dans les intonations) c'est aussi" le carrefour des pipelettes". Ha ha et c'est là que j'habite mais heureusement je ne suis pas la seule pipelette...


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique